En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Fermer

Lexique

Retrouvez près de 200 définitions du vocabulaire photographique.

C-Print

Un C-print ou Tirage chromogène est un procédé de développement argentique. Il s’agit d’un tirage sur papier fait à partir d’un négatif couleur, un procédé Kodak très répandu.

Cadrage

C'est l'action de choisir les limites que l'on donnera à la photographie. L'image est prélevée dans un ensemble plus vaste. Ce qui est choisi s'organise dans un cadre, le reste disparaît "hors champ".

Cadre

En arts plastiques le cadre est une sorte de bordure, généralement en bois ou en métal, dans laquelle on place un tableau, une photographie, un bas-relief... 
En photographie, au cinéma, à la télévision et en vidéo, le cadre définit les limites de l'image.

Cadrer

En photographie, cinéma ou vidéo, cadrer c’est choisir ce qui apparaîtra dans l’image que l’on construit. C'est délimiter une portion de l’espace représenté, représenter en deux dimensions un espace à trois dimensions, choisir un “point de vue” et composer une esthétique de l’image.
Calotype

Calotype

Le calotype est un procédé photographique inventé par William Henry Fox Talbot et breveté en 1841. Il permet d'obtenir un négatif papier direct, et donc la possibilité de reproduire des images positives par simple tirage contact. Le procédé négatif-positif deviendra la base de la photographie argentique moderne.
Camera obscura

Camera obscura

Une camera obscura est un instrument optique qui permet d'observer une vue en deux dimensions sur un verre dépoli vertical ou horizontal, ou bien sur un mur au fond d'une pièce. Son principe est connu depuis l'antiquité mais son usage est attesté dès le 16ème siècle. Elle permettait aux dessinateurs de reproduire au crayon sur une feuille blanche l'image formée sur le verre dépoli. Et d'approcher ainsi une sorte d'exactitude de l'objet reproduit.

Centrer

Déterminer le centre. En photographie, cadrer le modèle au centre de l'image.
Chambre claire

Chambre claire

En latin camera lucida. Il s'agit d'un appareil à dessiner, breveté en 1806, composé d'un prisme fixé à une barre verticale elle-même attachée à une tablette ou à une table à dessin. Le dessinateur pointe le prisme sur la scène qu'il veut reproduire et, en regardant à travers le prisme, trace l'image qui apparaît sur le papier.
Chambre photographique

Chambre photographique

Une chambre photographique, parfois appelée « chambre technique de grand format », est un appareil photographique utilisant à l'origine un film négatif sur plaques de verre, et désormais un plan film ou un dos numérique de grand format.
Elle était le seul type d'appareil existant jusque vers 1888. Elle sera progressivement détrônée par des appareils plus petits, plus maniables et plus simples d'utilisation. De nos jours, elle reste utilisée pour la photo d'architecture ou d'industrie, les reproductions d'œuvres d'art, la photo de joaillerie principalement.
Par « grand format », on désigne les films argentiques ou capteurs photographiques qui ont des dimensions supérieures à 6 x 9 cm, jusqu'à 20 × 25 cm, et plus rarement des formats supérieurs pour des applications particulières. Le grand format permet d'obtenir de nombreux détails et donc de très grands agrandissements.
Chronophotographie

Chronophotographie

La chronophotographie désigne une technique photographique qui consiste à prendre une succession de photographies, permettant de décomposer chronologiquement les phases d’un mouvement ou d’un phénomène physique, trop brefs pour être observés convenablement à l’œil nu. Dès les années 1870 grâce à une série d’appareils à déclenchement automatique, Eadweard Muybridge a été le premier à analyser, par la photographie, le mouvement  des êtres vivants et, notamment, celui  du cheval au galop. En 1887 il fait paraître onze volumes de photographies sous le titre Animal locomotion.
En savoir +.

Cibachrome

L’Ilfochrome ou Cibachrome est un procédé de tirage photographique couleur depuis un film inversible produit par Ilford, permettant d’obtenir une épreuve directement à partir de diapositives.

Cimaise

Profil en haut des cloisons. On y suspend des tiges, des fils perlon ou des câbles en acier équipés de crochets permettant à leur tour de suspendre les œuvres. Par extension, on appelle cimaise le mur ou le panneau auquel sont accrochées les œuvres

Citation visuelle

La citation visuelle fait référence à une œuvre déjà existante, c’est-à-dire renvoie à une autre image connue, porteuse d’un sens ancré dans la mémoire collective, que ce soit dans le domaine de la peinture, de la photographie, du cinéma ou éventuellement de la littérature.

Cliché

Terme souvent utilisé à la place de "photographie". Autre sens : image banale et souvent isolée.

Collection

Une collection photographique est ensemble de photographie pouvant s'organiser autour de thématiques précises, d'époques, de supports, de courants artistiques, de photographes… Elle peut être privée (constituée par un collectionneur) ou publique (constituée par un musée par exemple).
Collodion humide

Collodion humide

Le collodion humide est un procédé photographique attribué à l'Anglais Frederick Scott Archer en 1851.
Ce procédé très populaire entre 1870-1880 environ permettait d'obtenir des clichés d'une grande finesse et de rendre une gamme de gris particulièrement étendue.
Il présentait toutefois un inconvénient majeur : le négatif sur plaque de verre devait être préparé, exposé, puis développé en un temps très court, car, une fois sec, il devenait insensible et, si la prise de vue avait déjà été faite, impossible à développer. Selon les conditions de température et d'humidité ambiantes, l'opération ne devait pas dépasser de 15 à 30 minutes au total. Par ailleurs les temps de pose restent longs, ne permettant pas de fixer le mouvement.
Le procédé au collodion a été le procédé négatif dominant jusqu'à l'apparition et la commercialisation des négatifs au gélatino-bromure d'argent dans les années 1870.

Commande

Un client (éditeur, rédacteur en chef, iconographe, etc.) passe une commande spécifique de photographies à un photographe choisi pour réaliser les photographies attendues.

Commissaire d'exposition

Professionnel qui propose et conçoit une exposition. Usuellement, il définit les oeuvres, le thème et les modes de présentation, et trouve le lieu adapté.

Composition

Désigne l'arrangement choisi par le photographe pour réunir différents éléments en une seule image.

Conservateur

Un conservateur travail généralement pour des musées et est chargé de l’inventaire, de l’étude, de la mise en valeur et de la conservation des collections. 
Il fait en sorte que les objets d’art traversent le temps dans les meilleures conditions. Pour cela, il contrôle le taux d’humidité et la température du musée, il planifie les campagnes de restauration, il gère les inventaires, prépare les expositions… Il peut même chercher à étoffer l’offre du musée en prospectant de nouvelles acquisitions.

Contraste

Opposition entre deux choses, chacune faisant ressortir l'autre. En photographie, le contraste est la différence entre les densités extrêmes d'un négatif ou d'un positif ou entre les luminances extrêmes du sujet.

Contre-jour

En photographie, on dit qu'il y a « contre-jour » lorsque la source de lumière est face au photographe et éclaire le sujet par derrière.
Contre-plongée

Contre-plongée

Point de vue ou prise de vue du bas vers le haut.

Copyright ou ©

Symbolisé par le symbole ©, le terme anglais copyright est défini par le dictionnaire comme le droit que se réserve un auteur ou son cessionnaire pour protéger l'exploitation, pendant un certain nombre d'années, d'une œuvre littéraire, artistique ou scientifique.
En général, le symbole © est suivi du nom du propriétaire des droits d'auteur, ainsi que de l'année de l'obtention de ce droit ou de l'année de publication de l'oeuvre.
Même si le copyright est aujourd'hui entré dans le langage courant, on parle plus facilement en France de droits d'auteur.

Courant

"Un courant artistique ou mouvement artistique est un ensemble d'artistes et d'œuvres artistiques ayant une esthétique commune. Les historiens de l'art utilisent généralement la notion de mouvement lorsque le groupe qui y est associé se réclame d'un corpus théorique clairement défini en tant que manifeste." 

Crédit

Le crédit est la mention du nom du photographe et, le cas échéant, de celui de la structure qui le représente (agence, collectif, galerie, collection, etc.). Le crédit est obligatoire pour chaque photographie diffusée, il est généralement inscrit sur un côté de l'image, ou juste en-dessous. Il permet le respect du droit d'auteur, qui a pour objet de protéger l'auteur d'œuvres de l'esprit (créations intellectuelles originales réalisées sous une forme).

Cropper

Fait de recadrer une image en éliminant certaines parties situées au bord d’une image.
Cyanotype

Cyanotype

Le cyanotype est un procédé de tirage positif par contact sur un papier sec, préalablement enduit de citrate de fer ammoniacal et de ferricyanure de potassium. Il prend sa coloration finale (bleu de Prusse) en s'oxydant à l'air.